Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CINESCOPE

News / Critiques de films / Flashbacks

CINESCOPE, La Critique: LES EX de Maurice Barthélémy, Fous Rires assurés!!!

Publié le 30 Juin 2017 par Cédric Pannier (dit Le Drix) in CRITIQUES DE FILM

LES EX, Sortie le 21 Juin 2017.

LES EX, Sortie le 21 Juin 2017.

CINESCOPE, La Critique: LES EX de Maurice Barthélémy, Fous Rires assurés!!!
EXCELLENT

EXCELLENT

Synopsis:

Si Paris est la ville des amoureux, elle est aussi celle… des ex ! Antoine n’ose plus s’engager, Didier regrette son ex-femme, le père Laurent doit célébrer le mariage de son ex, Julie , Serge  est harcelé par Lise, l’ex de sa petite amie du moment, tandis que Greg  se console avec le chien… de son ex ! Autant de personnages dont les vies vont se télescoper dans un joyeux désordre et qui pourraient bien retomber amoureux ! Mais de qui ? Qu’ils nous obsèdent ou que l’on adore les détester, au fond, il est difficile d’oublier ses ex !

 

Ah... Que ça fait du bien de rire en assistant à la séance d'un film au cinéma! Le film "Les Ex" a été pour moi une très bonne surprise, et cette comédie ne démérite pas à plus d'un titre.

Pour commencer, je dois avouer une chose: le cinéma français n'est pas le cinéma que je préfère. Je vous rassure tout de suite, je vois beaucoup de films français, j'en aime de nombreux. Mais voilà, il y a cette tendance de certains films à être suffisants ou pompeux voire les deux. Une certaine impression que tout est fait de façon bâclée, et si ce n'est pas parfait, cela donnera un air de film Art & Essai, un côté, disons-le: intellectuel. Et bien, ce cinéma là, je ne l'aime pas!! (Et pas de malentendu, j'aime le cinéma d'Art & Essai, mais le bon!!!). Heureusement, ici, avec LES EX, il n'en est rien. et c'est même tout l'inverse.

Le réalisateur du film, Maurice Barthélémy, ex-Robin des Bois comme Jean-Paul Rouve nous présente ici un film choral, dont la caractéristique est de mettre en scène une multiplicité de personnages aux destins différents, qui peuvent éventuellement se rejoindre. La mise en scène très réussie ne nous perd à aucun moment, et nous présente très vite tous les personnages en faisant tout au long du film la démonstration de la Théorie des degrés de séparation. Théorie qui évoque la possibilité que toute personne peut être liée à n'importe quelle autre par une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons.

Alors, le film n'est pas la démonstration stricto sensu de cette théorie, mais elle image très bien la mise en scène du film. Chaque personnage a un destin indépendant, mais qui va recroiser le chemin d'autres personnages au cours du film.

Et c'est ce qui est remarquable dans la réalisation de Maurice Barthélémy, des problématiques se posent pour chaque personnage, on se demande mais comment tout cela va finir: Finalement tout s'emboîte très bien et trouve sa résolution naturellement.

Alors oui, vous me direz, ce n'est pas le premier à faire cela: Effectivement, J'ai pensé très rapidement à Claude Lelouch et à Woody Allen, C'est très clairement le choix du genre cinématographique du film choral, qui en est à l'origine.

Stéfi Celma

 

La force du film? Son humour.

On arrive dans la salle de cinéma pour voir un film sur les ex: ça ne va pas être gai, voir même pleurnichard, que nenni!!! On assiste à une vrai comédie romantique, où l'humour fuse presque à chaque réplique. Finalement ce film parle plus d'amour que de rupture, et en cela le film avait toute sa place au Festival du Film Romantique de Cabourg, où il était projeté en avant-première.

Enfin, le film LES EX m'a beaucoup fait penser au film adapté de la pièce de théâtre du même nom: LE PRENOM (2012) d' Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte. Les deux films ont une actrice commune: Judith El Zein. Pour moi le rapprochement entre les deux films est très clairement dû à l'humour, et à la manière dont celui-ci fonctionne. Cet humour recherché qui se met en place par le dialogue et le rythme très bien dosé entre chaque réplique.

Arnaud Ducret et Stéfi Celma

 

Qui dit film choral, dit pléiade d'acteurs:

C'est un délice de voir Patrick Chesnais (Didier) accompagné de son frère joué par Jean-Paul Rouve (Antoine) lancer des remarques "sans filtres" à qui croise sa route. Un délice de voir Arnaud Ducret, en curé, qui se retrouve à devoir célébrer le mariage de son ex, jouée par Stéfi Celma. Les deux avaient débuté dans le film PROF, qui est, là aussi, une réalisation d'un ex-Robin des Bois: Pierre-François Martin-Laval.

Allez voir ce film, vous passerez assurément un très bon moment.

Jean-Paul Rouve et Judith El Zein

 

Réagissez, laissez vos commentaires, partagez et abonnez-vous au BLOG et à la page FACEBOOK de CINESCOPE pour rester informé!!!

Pour la sortie du film "Les Ex" de Maurice Barthélémy, Patrick Chesnay et Jean-paul Rouve en interview sur le plateau du 20 heures de France 2.

CINESCOPE, La Critique: LES EX de Maurice Barthélémy, Fous Rires assurés!!!
Commenter cet article